Communication éthique

suivant
Pour un signal politique fort en faveur de l’économie sociale et solidaire
11 octobre

Charles & Compagnie fait partie des premiers signataires de la lettre ouverte du CJDES et de Ressources Solidaires pour un signal politique fort et en faveur de l’économie sociale et solidaire.

Si le Gouvernement a particulièrement pris soin de consulter les représentants des employeurs de l’économie sociale et solidaire autour des projets d’ordonnances de réforme du Code du travail, l’annonce brutale et sans concertation préalable, cet été, d’une diminution drastique du nombre de contrats aidés dans les années qui viennent a fortement déçu bon nombre d’acteurs de l’économie sociale et solidaire, espérant un signal politique fort et favorable à leur engagement pour l’intérêt général.

Une mission auprès de la ministre du Travail a été confiée à Monsieur Jean-Marc BORELLO et, quelques jours plus tard, Monsieur Christophe ITIER a été nommé Haut-Commissaire à l’économie sociale et solidaire auprès du ministre Nicolas HULOT. Les signaux semblent contradictoires et les acteurs ont le droit de s’interroger plus largement sur les modes de coopération et de dialogue que le Gouvernement dessine pour le quinquennat qui démarre.

Aux côtés du CJDES et de Ressources solidaires, nous avons souhaité nous adresser aux principaux interlocuteurs politiques du secteur de l’ESS pour les appeler à construire une feuille de route cohérente et porteuse d’avenir pour l’ESS, pour cette économie qui vise au-delà de la réparation sociale, qui porte un mode d’entreprendre fondé sur des principes de démocratie et non capitalistique.

La lettre est à lire sur socialter, le média de l’économie nouvelle génération